optimisation site web

5 outils pour optimiser le chargement de vos pages web !

Si vous avez certaines notions en SEO, vous êtes censé savoir que la vitesse de chargement de pages web influe sur le classement dans Google. Oui ? Non ?

Je vous propose aujourd’hui quelques astuces afin de vous aider pour cette optimisation en SEO.

 

Les outils de tests de chargement en ligne.

Le premier des outils que je vous présente est Pingdom Tools. Un incontournable en matière de test. Il est rapide et simple d’utilisation. Il vous suffit d’entrer l’adresse de l’une de vos pages web et de choisir le serveur le plus proche de l’hébergement de votre site.

En Europe, je vous recommande celui de Stockholm (Sweden).

Au bout de quelques secondes, vous obtiendrez, dans un premier temps, 6 critères dont voici ceux à retenir :

  • le temps que met une page pour s’afficher dans les meilleures conditions de connexion
  • le nombre de requêtes délivrées au cours du chargement de la page
  • le niveau de performance propre à Pingdom Tools
  • le poids des pages

Optimisez le chargement de vos pages web grâce à l'un de ses outils : Pingdom Tools

Voici mes recommandations pour Pingdom Tools.

Évitez d’avoir une page pesant plus de 1,5 Mo. Si possible, tentez de réduire le nombre de requêtes, un plugin Premium pour WordPress du genre WP-Rocket fera bien l’affaire.

Tentez d’avoir un score supérieur à 80%. Aïe, aïe, cela risque d’être bien difficile si votre site embarque beaucoup de scripts externes.

En lisant un article sur Wpformation, j’ai testé avec succès, un plugin pour WordPress nommé : Complete Analytics Optimization Suite (CAOS).

Ce plugin bien pratique permet d’ « importer » le script externe de Google Anatytics. J’ai été bluffé, lors de sa mise en place. Il permet de gagner en vitesse de chargement tout en évitant l’utilisation de scripts externes et des redirection inutiles.

Je ne vais pas donner tous mes recettes en matière d’optimisation de pages web dans cet article, mais avant de vous inviter à lire un article, je continue ma présentation d’outils.

Si vous utilisez sur l’ensemble de vos pages des scripts externes liés à Gravatar et que vous ne pouvez pas vous en passer, il va falloir s’occuper du préchargement de DNS associés à leur site. Encore une fois, Wp-Rocket, vous permet de le faire facilement.

Plus d’infos sur le préchargement de DNS, sur ce lien.  alsacreations.com/astuce/lire/1567-prefetch-prerender-dns-prefetch-link.html

Sinon, pour en revenir à mon guide publié sur un autre site, je vous inviter à consulter ce lien.

==> cyberentraide.com/guide-pour-optimiser-votre-site/

optimisation de chargement de pages web grâce des outils comme Gtmetrix

Poursuivez votre optimisation SEO avec Gtmetrix.

Comme Pingdom Tools n’est pas exhaustif sur la façon de fournir des paramètres de tests, approfondissons notre optimisation de chargement grâce à Gtmetrix.

Si vous obtenez la note A A grâce à Gtmetrix, il n’est pas nécessaire de passer des heures sur l’analyse de chargement de vos pages. Cependant, Gtmetrix permet de simuler la navigation en utilisant des critères plus poussés.

Comparez les simulations de visites avec différents navigateurs et types de connexions, croyez-moi, certaines pistes ne sont pas à négliger. Tout le monde ne surfe sous Chrome version Desktop. (bureau). 😉

Retenez aussi qu’une requête invalide peut perturber le classement de vos pages dans un moteur, pensez à les déceler et à les éliminer.

C’est aussi un des critères à utiliser pour choisir un thème sous WordPress. Combien de requêtes invalides ou de redirections inutiles peut-on trouver sur un thème codé à la vite. Hein ?

Optimiser le chargement de vos pages web avec Google Insights

Google Insights : un outil autre outil gratuit  pour optimiser le chargement d’une page

Avec cet outil, atteindre 100 % sur bureau ou sur mobile relève de l’exploit (surtout sans bug d’affichage). Ne focalisez pas donc pas sur les notes délivrées par Google. Les néophytes vont s’arracher les cheveux et seront, sans doute, tentés, de contourner le problème, à coup de plugins. 🙂

Pensez à corriger les points en rouge. Comme d’habitude, les plus durs à corriger concernent ceux engendrés par l’appel de script externe. Et comble de malchance, Google Analytics, par défaut, en fait partie. 😉

Je recommande, encore , une fois l’utilisation du plugin sous WordPress : Complete Analytics Optimization Suite (CAOS).

Optimiser votre site web avec Dareboost

Parmi les outils payants : Dareboost

Si si vous avez un budget alloué à l’optimisation d’une  page web et que vous êtes du genre à chercher la petite bête un peu partout, Dareboost arrive en complément en vous proposant des pistes pour optimiser votre site au niveau chargement et partiellement, du point de vue sécurité et SEO.

Si vous voulez obtenir 100 % avec cet outil Premium en ligne (5 essais gratuits par mois), passez du temps à lire les recommandations et si vous avez des questions, faites appel à un développeur.

J’apprécie cet outil, car il permet de définir le niveau de compatibilité avec la norme HTTP/2 😉

Pensez à avoir aussi un score GoogleSpeed inférieur à 1000 (score donné gracieusement par Dareboost).

Testez votre site web avec un de ses outils de Google pour une optimisation de vos pages web

Testez comme Google.

Tout le monde sur mobile n’a pas accès au Wi-fi ou à la 4G, imaginez si vous deviez surfer, de nos jours, en 3G. Comme dirait Pascal Légitimus, dans un sketch des inconnus à propos de sa belle-mère : Galère, galère. Galère. 😉

Google a récemment mis au point un site pour tester la vitesse de chargement de votre site web sur mobile en 3G (entre autres). Le voici, allez-y, il es très intuitif et en français.

testmysite.withgoogle.com/intl/fr-fr