WordPress : les bonnes pratiques de sécurité contre les failles

WordPress : les bonnes pratiques

La sécurité de WordPress est un des éléments qui nécessite le plus d’organisation. Sa gestion ne repose pas sur de simples standards appliqués par la plateforme. Maintenir la sécurité d’un site WordPress implique autant de compétences que de temps.

La popularité du CMS n’a pas seulement contribué à le rendre accessible. Elle a incité les professionnels à prendre plusieurs précautions pour garantir le bon fonctionnement de leurs sites. Les bonnes leçon à tirer pour la sécurité de WordPress sont nombreuses et permettent de garder une utilisation saine du CMS.

Un audit pour se protéger des failles de sécurité sous WordPress

La mise en place d’un site internet nécessite un soin particulier à certains critères. Les bonnes pratiques concernent notamment la sécurité, et influenceront les performances et le SEO de votre site.

Les soucis liés à la sécurité se manifestent régulièrement avec le temps, par manque d’investissement dans le bon fonctionnement de votre plateforme. Si ce manque d’entretien amène un site a être exposé aux failles de WordPress, un audit régulier permet d’éviter les dysfonctionnements qui en découlent.

Une procédure régulière permet de réaliser des vérifications nécessaires à votre site. Cet audit peut être réalisé en interne, ou être confié à des professionnels, comme ceux que vous pourrez trouver sur le site maintenance-wp.fr, qui maîtrisent la démarche.

audit site web Google

L’audit permet de constater la vulnérabilité d’un site sous WordPress. Une vulnérabilité qui facilite le « backdoor », une ouverture par laquelle les pirates parviennent à créer des passages cachés.

Une analyse détaillée de votre plateforme et de sa sécurité évite que les hackers contournent vos cryptages. Elle aidera à détecter les tentatives d’intrusion via des méthodes anormales, et réduira les ravages qu’impliquent les contaminations inter-sites de serveurs d’hébergement.

Si ces programmes malveillants prennent l’apparence de systèmes WordPress certifiés, ils sont facilement repérables au cours d’un audit détaillé.

failles de sécurite WordPress

Faut-il mettre une priorité sur les mises à jour automatiques de WordPress  ?

La plupart des utilisateurs de WordPress savent aujourd’hui que les extensions comportent leur lot de vulnérabilités. Celles-ci sont des portes ouvertes aux pirates informatiques. Elles représentent plus de la moitié des chemins d’infiltration.

Les dernières versions de WordPress ont été revues pour intégrer des mises à jour automatiques. Si celles-ci sont désactivées, il est primordial de les tenir à jour. Ces remises à niveau régulières concernent aussi bien le noyau de WordPress, que ses thèmes et autres plugins.

Elles sont valables pour le référentiel et les versions Premium du programme. Les mises à jour offrent des améliorations importantes vis-à-vis de la sécurité, et appliquent théoriquement des corrections non négligeables aux bugs.

Elles mettent en avant une des forces reconnues de WordPress qui reste tout d’abord un CMS open source gratuit.

Contrairement à des outils sur lesquels corriger immédiatement devient payant, WordPress a l’avantage de mettre tous ses utilisateurs au même niveau. Ne négligez pas l’utilité des mises à jour  récentes accessibles à tout le monde.

Celles-ci peuvent résoudre un problème que vous n’avez peut-être pas détecté. Elles offrent un sorte de pare-feu aux failles qui pourraient vous coûter cher en cas de défaut. Ces mises à jour proposent des services  WordPress supplémentaires que vous pourrez mettre à profit pour accroître le niveau de votre sécurité.

Sécurité : comment protéger un site contre les problèmes d’authentification

Le fichier wp-config.php est dédié aux différents protocoles d’authentification, le fonctionnement de WordPress se base sur un chiffrement qui préserve les cookies distribués. Grâce à un système bien rôdé, il doit éviter que les données recueillies ne soient utilisées sans permission.

Toujours est-il que beaucoup de professionnels ignorent l’utilité d’y établir des valeurs. Les entreprises et les prestataires ont besoin d’une plateforme sécurisée, que ce soit pour assurer leur activité ou la bonne utilisation par les internautes.

Il est ainsi recommandé de modifier périodiquement les identifiants et les clés de sécurité. Le minimum recommandé est une fois par an. Une mise à jour proposée plus fréquentes amélioreront votre sécurité. N’utilisez pas les identifiants classiques qui sont faciles à détecter.

sécurite WordPress

Faille critique : les bases pour en éviter une et mieux protéger WordPress.

Ces nominatifs sont invariablement liés à des niveaux de sécurité inexistants, malgré la pertinence de vos mots de passe. Il existe sur WordPress une multitude de plugins que vous pourrez utiliser pour vous protéger des attaques brutes ou plus subtiles.

Pour sécuriser un site entièrement sous WordPress, il est conseillé d’ajouter des extensions de blocage d’adresse IP. (si votre serveur ne le permet pas). Ces outils en ligne vont mettre en liste noire des adresses qui tenteront à plusieurs reprises de se connecter dans des conditions anormales.

Ces extensions permettent de paramétrer la durée de connexion, ainsi que le nombre d’essais attribués à une adresse.

Faites migrer votre site sur un hébergement WordPress 100% compatible HTTPS

L’authentification sur internet étant un élément sensible. La sécurité de votre panneau d’administration sous WordPress dépend, entre autres, du protocole dont votre site dépend. Depuis quelques années, les plateformes les plus sûres sont celles qui ont migré vers le HTTPS. (comme WPServeur).

Ce protocole offre une protection supplémentaire à ce dont vous disposez sur la version de base. Il existe encore des hébergeurs, de nos jours, qui ne sont incapables de proposer un passage complétement et correctement en HPTPS. (voire pas du tout).

Ceci est inadmissible de nos jours. En plus de crypter les éléments de navigation serveur, le HTTPS diminue le risque de récupération par des programmes infiltrés. Cela constitue une protection active pour votre vitrine comme pour vos visiteurs qui vous confient leurs données à travers différents formulaires en ligne.

Rappelons que le protocole améliore le niveau de votre SEO sur Google et autres moteurs, et offre une meilleure expérience de vos sites de e-commerce, et reste une solution abordable pour les professionnels de toute envergure et de toute catégorie.

De plus, pour faciliter l’application du RPGD, le passage d’un site en HTTPS est fortement recommandé (pour ne pas dire obligatoire) pour toutes pages recoltant des données sensibles sur un site web professionnel. En effet, comment voulez-vous respecter ce règlement européen, si les données sensibles que l’on vous confie transitent en clair sur le web. ;) Cependant, ceci est une autre histoire.

http to https WordPress

Réalisez des sauvegardes fréquentes pour mieux faire face aux vulnérabilités de WordPress

Des sauvegardes régulières figurent parmi les bonnes pratiques pour booster la sécurité d’un site sous WordPress. Les backups de votre hébergeur ne sont pas suffisants pour assurer vos arrières.

Prévoyez deux solutions de sauvegarde supplémentaires pour vous assurer de toujours avoir une restauration valide en cas de bugs. L’approche limite les pertes liées à un piratage ou à une défaillance de vos disques de stockage. Ces trois copies devront être placées sur différents supports que vous garderez à disposition en cas de nécessité.

Failles et vulnérabilités : comment s’en protéger (dernières astuces).

Comme pour les données d’authentification, des plugins WordPress sont accessibles à tous les utilisateurs. Ils peuvent être paramétrés pour réaliser des sauvegardes périodiques. Ces précautions seront plus efficaces si vous mettez en place les bons réflexes.

Ceux qui utilisent  WordPress sont conseillés à ne pas se contenter du préfixe de la base données, par défaut, et à désinstaller les extensions qui ne leur servent pas. Idem pour les thèmes et extensions obsolètes qui ne répondent plus aux normes d’utilisation courante.

Quelques mauvais cas d’études en matière de sécurité sous WordPress

En quoi la section commentaire peut-il porter préjudice sous WordPress ?

Si votre thème est mal codé et que vous activez la section commentaire sous une pages ou article, n’importe qui peut aisément obtenir l’adresse de connexion à votre compte administration. Même si celle-ci n’est pas wp-admin ou wp-login, l’accès direct à cette URL sensible peut être codé en clair. (Par exemple, quand vous cliquez sur le bouton Répondre).

Attention aux mauvais thèmes donc.

Autre cas similaire

Rien se sert de camoufler l’URL de connexion  à un accès administrateur si celui-ci est le même que pour les clients d’une e-boutique et codé en dur dans la partie Compte Client.

Avant tout audit de sécurité :

Pour continuer dans cette voie, je vous propose de suivre les recommandations sur cette page pour savoir comment sécuriser WordPress efficacement : https://www.wearewp.pro/securite-wordpress/