Optimisons ensemble vos pages web du point de vue SEO

Comment optimiser une page web au niveau SEO !

Ca y est, vous avez rédigé un de vos premiers articles ? Tout content, vous le publiez. Cependant une question vous trotte dans la tête. Vous avez entendu parler de référencement ?  de SEO ? Vous avez appris que cette notion est là pour optimiser le référencement naturel de vos pages web afin de mieux séduire les moteurs de recherches (surtout Google).

Ok, mais alors, comment faire sur Internet ?

Depuis des années (surtout depuis 2012), l’actualité en terme de référencement évolue progressivement et rapidement et il faut sans cesse s’informer, faire une veille sur le référencement (même en tant que simple blogueur ou webmaster, cela vous êtes fortement conseillé). Tout ceci, dans le but d’anticiper d’éventuelles pénalités par Google.

Le SEO et les méta

Les titres.

Retenez qu’il existe 2 sortes de titres sur le web pour votre page ou article. Le titre principal (de type H1) et le Titre SEO. Avec un plugin comme SEO By Yoast, vous allez pouvoir remplir les 2 correctement.

Pour le titre principal, c’est tout simple. Éclatez-vous sur ce dernier tout en retenant que celui-ci doit poser une problématique à traiter tout le long d’une page. Laissez votre style s’exprimer. (Ceci dit, suivant les thèmes WordPress, l’influence de la balise en H1 varie au niveau du référencement. 😉 )

Le Titre SEO est là, un des nombreux critères pour vous positionner votre page sous WordPress dans Google et consorts. Attention, faites une phrase simple et concise, car ce titre est peut-être visible par les utilisateurs lors de leur recherche.

Essayez d’avoir un titre principal différent d’un Titre SEO reprenant, si possible, les mots clés qui servent de guide pour votre page.

Les sous-titres.

Théoriquement moins influents que les 2 titres précédents, ils doivent quand même être rédigés en effectuant un compromis entre plaisir du visiteur et moteur de recherche. Encore une fois, restez naturel. N’allez pas placer un mot ou une expression clé, coûte que coûte, au risque de rendre illisibles vos textes.

La méta description : un plus sur votre optimsiation

Je vois encore de nos jours, certains blogueurs ou webmaster qui ne l’utilisent pas. Par conséquent, les moteurs de recherches vont, avoir tendance, à reprendre, à la place, un extrait des premières lignes de leur page pour la métadescription. Or, celles-ci ne sont pas forcement pertinentes pour l’affichage dans les moteurs de recherche.

Ceci étant, dit, ce n’est pas, parce que vous rédigez une description d’enfer pour les Google et autres… que cela vous garantit un bon placement dans celui-ci. Ses algorithmes sont en constante évolution, dans le but, de fournir aux internautes, des contenus de plus en plus pertinents à l’internaute. N’oubliez pas tout de même pas les composantes de votre mot clé principal.

L’URL ou adresse d’un lien de la page web.

Sous WordPress, vous avez la possibilité de la personnaliser suivantes différentes structures (les permaliens).

Choisir le bon type de permaliens est un sujet polémique et si vous ne savez pas lequel choisir, privilégiez celui de type %postname% surtout si vous décidez de placer un article dans plusieurs catégories.

Gardez en tête une chose : ne truffez pas de mots clés l’URL sur Internet, (mettre 4 mots clés ou plus  pour votre SEO dans l’URL ne servira pas à grande chose). Optez plutôt une expression clé résumant l’article.

Évitez la triplette du bourrin. C’est important.

Ne cherchez pas à répétez systématiquement le même mot/expression clé dans l’URL, les (sous)-titres et la métadescription sinon la suroptimisation est aux portes de votre site.

Laurent Bourrelly a rédigé un article sur la fameuse triplette sur cette page.

Indexation : ne gaspillez pas le temps de Google.

Si vous espérez positionner une page dans Google et consorts, vérifier que votre page ou que votre site entier n’est pas en noindex. Cela peut paraître évident, mais certains influenceurs dans la “SEO sphère” ont déjà omis ce détail. 😉

La balise noindex est là pour spécifier aux moteurs de ne pas indexer telle ou telle page web. Par conséquent, si vous voulez améliorer le référencement naturel d’une page web, vérifiez son absence sur la  page à indexer.

L’URL canonique : un gain de temps fou pour réduire le contenu dupliqué.

Si vous ne connaissez ou ne comprenez pas ce concept, vous êtes plus que le (ou la) bienvenu(e) sur mon site.

Si vous avez, par malheur, plusieurs fois, le même contenu, à des URL différentes, cela signifie que votre site risque de subir certaines pénalités en référencement. Cela peut être du à plein de facteurs (création de pages « clones » pour la diffusion sur les réseaux sociaux, mauvaise combinaison de permaliens et de choix au niveau de catégories).

Pour bien comprendre la notion fondamentale de l’URL canonique, je vous invite à lire cette définition.

Pour diminuer l’effet néfaste du contenu dupliqué, lisez aussi cet article pour ainsi gagner en SEO.

Notez qu’un plugin comme SEO by Yoast bien configuré limitera sérieusement des dégâts. 😉

Habillage du texte pour le web :

Utiliser la mise en gras des passages les plus importants de vos textes, vous verrez, cela contribue à renforcer l’attention du lecteur. Ne l’utilisez pas uniquement pour mettre en valeur vos mots clés.

Je ne suis pas persuadé que la mise en gras ou italique représente un facteur important pour le classement de vos pages WordPress dans Google.

Encore une fois, restez naturel(le) dans la présentation de vos contenus.

Contenu et images :

Comment les optimiser pour mieux les faire cohabiter !

N’oubliez pas de partir du principe que Google est « aveugle ». En effet, si vous ne renseignez pas les balises “alt” liées à vos images, vous ne pouvez guère espérer un bon positionnement.

Rédigez vos balises “alt” avec une phrase courte en rapport avec votre contenu en ayant en tête que l’image doit apporter un « plus » visuel au lecteur de votre site ou blog.

Encore une fois, inutile de bourrer avec des mots clés, sans queue ni tête, les balises “alt” de vos images, sinon vous risquez de ne pas avoir de rapport entre vos contenus et vos images.

AMP et Google sont indissociables.

Le trafic sur mobile est une source non négligeable de trafic.

N’oubliez pas que WordPress a son outil heu… plugin officiel.

Bien paramétré celui-ci vous permet d’avoir des pages web valides AMP pour Google sur mobile sauf si votre thème est trop vieux et n’a pas été mis à jour depuis plusieurs années ou que vous utilisez des scripts incompatibles.

Pensez à suivre ma technique pour bien choisir un nouveau thème ici. 😉

Autres facteurs  en faveur de Google.

Il existe bien d’autres facteurs pour optimiser vos pages web du point de vue référencement comme la technique du maillage interne. Un facteur essentiel pour placer votre contenu dans Google grâce à l’optimisation de liens en interne. Oui, je vais me répéter encore, mais, développez un site avec un thème relativement bien codé. cela contribue à consolider l’architecture de votre site.

Nous verrons, pour cela, dans un prochain article, comment un thème WordPress (ou WordPress lui-même) pénalise votre référencement naturel, page par page, sans cela ne soit forcement visible pour vous.

Nous nous appuierons sur le plugin Wp Search Console liée à l’API du géant américain, en examinant quelques exemples. A bientôt.